Sordide

17 décembre 2004

Ceci ressemble à un épisode d'une mauvaise série télévisée. J'ai découvert il y a quelques temps que mon compagnon s'était inscrit sur un site de rencontres X. Vérification faite, j'ai même pu constater qu'il avait répondu à un message. Cette découverte faite par hasard m'a glacée toute entière, parce que je me suis sentie salie, trahie, parce que nous venons d'avoir un enfant, parce qu'il ne me désire plus. Il a nié en inventant une histoire qui ne tient pas debout ... Imagine-t-il vraiment que je l'ai cru ? Je ne pense pas que ça aille beaucoup plus loin... je l'espère en tout cas. Je me suis résonnée en me disant que c'est un jardin secret, comme une sorte d'exutoire, un lieu où il est un autre dans un monde virtuel. Mais ce qui est difficilement acceptable, c'est le mensonge. Ce n'est pas la première fois qu'il me ment. Souvent c'est pour des petites choses sans importance. Mais le mensonge me met en danger. Parce qu'il semble que ce soit pour lui un mode de fonctionnement. Je ne peux y échapper sans risquer de le perdre. Parce qu'il refuse de reconnaître, parce qu'il devient méchant, agressif comme un animal blessé.. Le menteur n'existe que parce qu'il a un public. Je suis ce public. Est-il si fragile que si je souffle sur son château de cartes, ses dernières armes soient la destruction ? Suffirait-il qu'il comprenne à quel point je l'aime pour accepter de sortire de cette citadelle, de ce monde ? Ira-t-il plus loin, jusqu'à salir ce que nous sommes ? Se libérera-t-il pour me désirer vraiment un jour ?... et devenir homme.

Posté par monalisa à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]